La vie de Charlie Munger

Charlie Munger est l’associé et ami de Warren Buffett depuis plus de 40 ans. Ils gèrent ensemble le holding le plus puissant de la planète : Berkshire Hathaway.

Charlie Munger, tout comme Warren Buffett, est né à Omaha, dans le Nebraska. Sa fortune est toutefois moins importante que ce dernier, puisqu’elle est estimée à 1,6 milliards de dollars, contre 83 milliards pour Warren Buffett.

Warren Buffett with Charlie Munger
Caricatures de Warren Buffett (à gauche) et Charlie Munger (à droite)

Petit clin d’oeil : pendant son enfance, Munger a travaillé dans l’épicerie du grand-père de Warren Buffett : Buffet & Son.

Après des études de mathématiques à l’université du Michigan, il a fait un passage dans l’armée de l’air américaine en tant que sous-lieutenant. Il a ensuite commencé sa carrière comme avocat en droit immobilier.

Certaines personnes l’ignorent, mais Charlie Munger a dirigé lui-même un fonds d’investissement de 1962 à 1975. Sa société a obtenu un rendement annuel de 19,8% pendant ces treize ans, contre à peine 5% pour le Dow-Jones durant la même période.

Charlie Munger a fini par liquider sa compagnie en 1976 après de grosses pertes subies pendant les années 1973 et 1974.

Charlie Munger président de Wesco Financial Corporation

Avant de rejoindre Berkshire Hathaway, Charlie Munger était président de Wesco Financial Corporation. Cette société a depuis lors été entièrement absorbée par Berkshire Hathaway.

A l’époque, Wesco Financial détenait un très joli portefeuille d’actions d’une valeur de 1,5 milliards de dollars. Elle détenait des participations dans des entreprises comme Coca-Cola, Wells Fargo, Procter & Gamble, Kraft Foods, US Bancorp ou encore Goldman Sachs.

Ce sont toutes des sociétés que Charlie Munger connaissait sur le bout des doigts. Celui-ci est toujours parti du principe qu’il dégagerait un rendement supérieur en investissant dans des secteurs d’activités qu’il maîtrisait parfaitement.

Philosophie d’investissement

Charlie Munger et son comparse Warren Buffett sont adeptes du value investing. L’investissement dans la valeur, en français, consiste à acheter des actions de sociétés dont le cours cote sous sa valeur comptable. Les deux investisseurs conservent alors leurs positions à long terme pour en tirer de substantielles plus-values, ainsi que des dividendes réguliers.

Et, comme l’affirment Charlie Munger et Warren Buffett ;

« Mieux vaut acheter une entreprise extraordinaire à un prix ordinaire qu’une entreprise ordinaire à un prix extraordinaire. »

C’est aussi ce qu’il ressort de son livre Poor Charlie’s Almanack. Au travers des 600 pages, il préconise une approche rationnelle et réfléchie des marchés d’actions. Il y introduit également le principe de « sagesse élémentaire ».

Il y prescrit en outre des investissements raisonnés et éthiques. Ce dernier point est très important pour Charlie Munger, comme il l’a précisé lors de l’assemblée générale 2009 de Wesco :

« Les bonnes entreprises sont des entreprises éthiques. Un modèle commercial qui repose sur des tromperies est voué à l’échec. »

Charlie Munger

L’effet Lollapalooza

Munger évoque l’effet Lollapalooza comme un modèle mental, souvent présent dans le milieu financier, où les investisseurs agissent ensemble à cause de préjugés, de croyances ou de tendances.

Cet effet Lollapalooza, comparable aux moutons de panurge, augmente drastiquement le risque d’agir de manière irrationnelle dans le chef des investisseurs.

Charlie compare d’ailleurs le comportement moutonnier de beaucoup d’investisseurs avec les réunions Tupperware, où les participants se sentent parfois obligés d’acheter les produits pour se conformer aux autres.

Patrimoine de Charlie Munger

Contrairement à son ami Warren Buffett, Charlie Munger n’est pas multimilliardaire puisqu’il ne possède « que » 1,7 milliard de dollars US.

Par contre, ils sont tous deux de grands mécènes, avec plusieurs centaines de millions de dollars de dons à leur actif. Charlie Munger a ainsi fait plusieurs dons à des universités, avec un record de 200 millions de dollars en 2016 pour l’université de Santa Barbara.

En général, Munger fait ses dons en actions Berkshire Hathaway de classe A, qui cote environ 300.000 dollars à l’heure d’écrire ces lignes.

Intéressé par la bourse & la finance? Visitez TransactionBourse.com